jeudi 31 mai 2018

Un trou bien large

Mummm, j'y auraiS bien ajouté une troiSième teub, la mienne
AÏKAN


Drogué, il abuSe d'euX

Ki veuX Prendre leur place ?
AÏKAN


Un peu trop preSSé

L'envie d'ouvrir leS Kdo avant le levé du jour ... Ou juSte l'envie de Se faire feSSé
AÏKAN


Il la voulait

Il n'attendait Ke ça, de Sentir la main de Son père Sur Son jolie petit cul
AÏKAN


Le plaiSir deS bacKroom

Mummm, je n'y SuiS jamaiS allé, maiS, je penSe Ke apprécierai mater
AÏKAN


jeudi 24 mai 2018

L'étranglement, c'eSt Kiffant !

SanS tuer bienSûr, MaiS, le fait de contrôler la perSonne évanouie ...
AÏKAN


Lope à faire danSer

Il faut lui faire comprendre Komen danSer
AÏKAN


Un Slave bien fouetté

Je veuX le même jeune meK à fouetter, voir pluS
AÏKAN


De la diScipline

Il S'auto-diScipline ...
AÏKAN


Lavage de Sa lope

C'eSt bien de voir Komen ce maSter lave Sa lope !
AÏKAN


jeudi 17 mai 2018

mercredi 16 mai 2018

Une petite décharge ...

Rien de tel Ke de Se tenir au courant, non ?
AÏKAN


Lope pour Se vider

Mummm, un bon début de plan avec cette déguStation de panardS
AÏKAN


Un meK Ki Sert de jouer

SOn pot S'amuSe bien avec Son corpS, je feraiS pareil je penSe
AÏKAN


ESclave blond

Un petit manKe d'action, non ?
AÏKAN


Il prêche la bonne parole !

Il vient chez moi Kan il veuX je Serai le recevoir ...
AÏKAN


mardi 15 mai 2018

dimanche 13 mai 2018

samedi 12 mai 2018

Ne Sont ilS paS à croKer ?

Mummm, leS rejoindre ou leS mater ?
AÏKAN


TouS le monde aurait réagi comme lui face un meK endormi

Oui, j'auraiS fait comme lui le premier, jouer avec le meK devant moi
AÏKAN


Apprend ta leçon

SorS ta bite, et fait toi baiSer, voilà la leçon d'aujourd'hui
AÏKAN


BaiSe auX payS du Soleil levant

Il n'y a paS Ke leS occidentauX Ki aiment montrer leurS ébatS
AÏKAN


Je baiSe avec mon pote en direct

Dommage, K'il ne tente paS la pénétration, j'auraiS adoré voir une belle teub S'enfoncer
AÏKAN


vendredi 11 mai 2018

BaiSe de minetS devant leur Kam

Soit ilS voulaient voir ce Ke donner leur baiSe, Soit ilS veulent faire partager à touS le monde
AÏKAN


Chatouille moi enKore

Ki veuX prendre Sa place pour teSter ?
AÏKAN


Contrôle de Soi

Il S'agit d'un eXercice Ki teStera le contrôle d'une futur lope
AÏKAN


Chatouille moi

Du matériel Ke j'aimerai avoir pour torturer leS minetS Ki viennent me voir
AÏKAN


Sportif en SKetS

Un bon moyen de faire une pauSe en pleine Séance de muSKu
AÏKAN


jeudi 10 mai 2018

Humiliation de la lope

Ke c'eSt bon de voir une lope ainSi humilié !
AÏKAN


LaiSSe toi faire petite pute

C'eSt bien bon de défoncer une pute comme lui SanS K'il utiliSe ceS mainS
AÏKAN


Lèche petite chienne

BeSOin de nettoyer voS chauSSureS, faiteS appel à lui
AÏKAN


Il S'eSt fait prendre

Avoir un amant eSt un art, lui, n'a paS fait attention Une belle correction pour ce petit cul
AÏKAN


VieuX vicelard pour jeune Keum

Il vient, il goûte, il Se vide, il part Un plan Ki eSt clair Simple SanS priSe de tête
AÏKAN


mercredi 9 mai 2018

mardi 8 mai 2018

lundi 7 mai 2018

Il vient de la Sauver de la noyade

Une bonne façon de le remercier
AÏKAN


Le filS du patron

Le braS droit de Son père eSt paSSé chez lui, il lui montre Ki commande
AÏKAN


Jeune pute pour vieuX vicelard

DanS leS SaunaS, il y a Souvent pluS de mâleS matureS Ke de jeuneS vicieuX
AÏKAN


De Koi y mettre une belle teub

Il paraît K'il eSt pluS Simple de remplir une jeune gorgeS Ke celle d'un meK pluS vieuX, SanS doute l'endurance
AÏKAN


Ki aime leS meKS chauveS ?

Pour moi, leS cheveuX ne Sont paS important, tant K'il y a deS poilS ailleurS
AÏKAN


dimanche 6 mai 2018

A touteS leS époKe, leS petitS bâtardS étaient choyéS

Avoir une petite chienne à ceS PiedS réveillent deS envieS cachéeS
AÏKAN


PauSe danS l'entraînement

Il détendS la voute plantaire de Son pote pour de futurS eXerciceS
AÏKAN


Petite viSite chez le garagiSte

Il avait SanS doute une viSite pour une vidange. Il faut faire un Suivi Selon le nombre de baiSe Ke nouS faiSonS
AÏKAN


Une petite envie danS leS herbeS

Je comprendS la gourmandiSe Ke nouS pouvonS avoir face à une auSSi belle teub
AÏKAN


Jeune lope pour Se vider

UNe lope miSe à diSpoSition ici danS un donjon pour leS meKS domiS Ki veulent Se vider leS couilleS
AÏKAN


samedi 5 mai 2018

Suivi par un individu

Ki ne voudraiS paS prendre la place de la Salope Ki Se fait démonté la gueule ?
AÏKAN


DeuX bréSilien bien hot

Fidèle à leur réputation, ceS deuX bréSilien Sont bien chaud
AÏKAN


Un laSKar dominant

Ce Soir, il voulait une bonne pute pour Sa teub, je penSe K'il l'a trouvé
AÏKAN


Une rencontre danS un lieu étroit

Son trou était étroit au début, maiS maintenant, il peut en recevoir deuX
AÏKAN


Le pied pour ceS deuX poteS

Avoir un pote Ki aime leS piedS, c'eSt le panardS total pour celui Ki Se leS fait bouffer
AÏKAN


vendredi 4 mai 2018

Lope françaiSe

Je cherche la même lope danS le même âge et auSSi docile
AÏKAN


Voyage Scolaire

DeS voyageS comme celui-là j'auraiS adoré étant pluS jeuneS
AÏKAN


Rencontre internet

Ki n'a jamaiS fait de rencontre Kom celle-ci via le net ?
AÏKAN


DeuX amantS en action

Un moment Ke je SuiS content de partager avec euX, paS vouS ?
AÏKAN


Un fort trafiK danS ceS toiletteS

Il y a de nombreuSeS toiletteS publiqueS où il eSt poSSible de trouver un moyen de Se faire plaiSir, vouS en connaiSSez ?
AÏKAN


jeudi 3 mai 2018

Suite d'une Soirée bien arroSé

Il y a toujourS deS reSteS aprèS une Soirée avec de l'alcool
AÏKAN


DeuX fétichiSteS deS panardS

Moi, leS panardS, je ne m'en laSSe paS Et vouS ?
AÏKAN


DeuX tuniSienS un peu chaud

Bien Ke celà Soit illégale et tabou danS leur payS, deS meKS baiSent entre euX
AÏKAN


Rencontre Sur internet

CertainS ne l’avoueronS paS, maiS il cherche euX auSSi de bonS momentS réelS Sur la toile
AÏKAN


Une rencontre fortuite

LeS caveS deS citéS Sont toujourS SurprenanteS, on y trouve toujourS deS mâleS en chaleur
AÏKAN


mercredi 2 mai 2018

RepaS d'affaireS

C'eSt un art de négocier durant un repaS d'affaire, il faut donner de Soi
AÏKAN


Un bon, trèS bon maSSage

Peu importe le maSSage, il eSt toujourS bon avec une bite danS le cul
AÏKAN


DeuX frèreS S'embêtent

IlS ne mettent paS longtempS à trouver une activité pour S'oKuper
AÏKAN


Un chauffagiSte trèS SpécialiSé

Il vient pour la chaudière, maiS le minet Ki lui ouvre eSt trop bandant pour K'il paSSe à côté SanS rien faire
AÏKAN


Une pute pour deuX laSKarS bien chaud

LeS raKailleS connaiSSent leS lieuX où ilS peuvent Se vider leS couilleS
AÏKAN


mardi 1 mai 2018

Un gogo-danSeur à baiSer

Oui, il eSt poSSible de conSommer Sur place
AÏKAN


AprèS le petit-déjeuner claSSiKe, il faut d'autreS vitamineS

LeS protèineS Sont important pour leS muSKleS, Ki en conSomme Kotidiennement ?
AÏKAN


Un gardien Ki Se Sacrifie pour l'éKipe

Oui, moi auSSi, je me Sacrifierai pour l'éKipe
AÏKAN


Il y a toujourS une lope au Sauna

Fan de panardS et de lope, je m'y retrouve entièrement danS cette vidéo, et vouS ?
AÏKAN


Un coin pour leS poteS

Fan de panardS, ilS Savent où Se retrouver
AÏKAN


HypnotiSer mon copain (Suite)

J'ai pensé tous les jours à savoir si ma première expérience d'hypno va fonctionner, je me suis acheté des petites pilules bleues si reconnues, une pour moi et une autre bien diluée dans un verre pour Alain à lui faire prendre à son insu. Espérant y parvenir sans hypnose, mais si nécessaire, je le ferai bien sûr. Je le voulais, je voulais tout de ce cachait son slip.
Enfin, nous voici au vendredi soir !!! Alain arriva chez moi, je le trouvais bizarre, d'un triste, et aussi très étrange avec son sac à dos et un carton de bière, ce qui me surprit. Une bonne accolade, normal, et il entra pour aller directement dans ma chambre, je sentis qu'il avait déjà pris quelques bières. Il me dit :
— Prends-tu une bonne bière froide ?
— Bien sûr que oui, je vais aller mettre les autres au frigo et apporter des verres.
— Good.
Je me suis rendu dans la cuisine, ayant déjà dilué la fameuse pilule bleue, j'ai versé sa bière et bien brassé pour qu'il ne s'aperçoive de rien. De retour dans ma chambre, nous avons bu nos bières tous en jouant au X-BOX, tout en jasant. Je suis allé chercher deux autres bières, tout en me replaçant mon membre qui prenait de l'ampleur dans mon jean. De retour, je lui dis :
— Alors Alain, l'autre jour au téléphone que tu avais de quoi de spécial à me dire ?
— Je t'en avais parlé.
— Non, je sais juste que tu as de quoi de spécial à me demander.
— C'est gênant tu sais !
— Voyons, entre nous, on ne se cache pas grand-chose, depuis toujours que nous sommes amis.
— Je le sais, mais là…
— Prends une bonne gorgée de bière et dis-le-moi.
Ce qu'il fit, il rougit et me dit :
— Je voudrais que tu me rases !
Je lui passai la main sur les joues et le menton.
— Tu es frais rasé mon Alain.
— Je vais te le dire et surtout ne ris pas de moi, ok.
— Pourquoi que je rirais de toi, vas-y, dis-le.
— Je voudrais que tu me rases les couilles et la raie du cul.
— Sérieux, oui pourquoi pas entre amis, pas de problème.
Il m'embrassa sur les deux joues et moi je regardai sa bosse dans son jean.
— Je te remercie Robert, tu es un vrai ami, merci.
— Déshabille-toi alors Alain.
— J'ai tout apporté de ce qu'il faut, rasoir, crème à barbe et lotion pour la peau sensible.
— Good, à poil mon beau !
Alain tout gêné de se mettre à poil devant moi, avec une pleine érection, me dévoilant son beau gros 18 à 19 cm, son prépuce cachant tout son gland et des vraies grosses couilles de mâle bien pendantes.
— Allonge-toi sur le dos, les deux jambes hors du lit et bien écartées.
J'avais devant moi et à ma portée mon grand rêve et même pas sous hypnose, je lui tâtai ses grosses couilles, il frémit, ma main monta vers sa queue pour découvrir son gros gland tout rouge et laissant sortir les premières gouttes de pré-cum. Je sentais sa queue donner des coups de virilité...
Je pris la crème à barbe pour lui crémer sur les couilles et sa queue, en frottant bien le tout, je sentis des petits rebonds de son corps. Pour commencer à le raser de près, puis j'ai été chercher un bol d'eau chaude et une petite serviette, pour l'essuyer proprement.
Plus fort que moi, je me suis mis à lui lécher ses belles couilles et, remontant vers sa queue, jusqu'au gland.
— Robert, tu fais quoi là ?
— C'est la meilleure manière de savoir si tu es bien rasé.
— Oui, mais tu me lèches de mes couilles à mon gland !
— Puis, t'aimes pas ça...
— Oui, mais je ne suis pas gay.
— Faut juste me dire, t'aimes ou t'aimes pas ça ?
— Oui, c'est bon les filles ne me font pas ça.
— Ok, tourne-toi pour que je te rase ton petit cul macho. Mets-toi à quatre pattes sur le bord du lit.
Je lui écartai les deux jambes pour admirer son petit cul très poilu et ses grosses couilles bien pendantes, je lui mis une bonne quantité de crème à rasage sur sa raie de mâle et je l'ai rasé tout en douceur et je lui passai ma serviette sur son petit cul bien propre, offrant sa belle rosette toute plissée et Hummmmmmm. Plus fort que ma volonté, je lui ai léché son bel anus de ma langue, il gémit fortement.
— Voyons Robert arrête-ça.
— T'aimes pas ça ou t'aimes ça !
— C'est super, mais aucune fille fait ça, arrête.
— À ton tour de me raser.
— Ok, je m'habille et te le fais.
— Non, reste à poil.
Je me suis déshabillé à mon tour, il me rasa les couilles et la queue.
— Tourne-toi, pour que je te rase le cul.
— Tu dois passer ta langue pour savoir s'il reste des poils.
— Bien là…
— Fais comme je t'ai fait.
Il le fit et je me suis mis sur le ventre pour lui offrir mon cul à raser, ce qu'il fit copieusement, pour terminer son travail en passant sa langue sur ma rosette anale.
Je me suis relevé debout, me collant sur lui et je l'ai embrasé à pleine gueule, il eut un petit recul et sortit sa langue contre la mienne, la bière, et ma petite pilule faisant son effet. Il me dit :
— Ça fait une bonne semaine que je ne me suis pas vidé, j'ai les couilles pleines, j'en ai mal aux couilles, suce-moi s'il te plaît.
Je l'ai poussé sur le lit, à tête-bêche, lui léchant son beau gros membre, me la rentrant à fond dans la gorge, le faisant gémir et, soudain, je sentis sa bouche me suçant maladroitement, durant quelques minutes et il a crié "arrête je vais jouir". Je mis mes deux mains sur ses fesses pour le retenir et j'ai reçu une décharge carabinée de sperme, sept ou huit jets, que j'ai tous avalés, tellement longtemps que je voulais son jus de mâle.
Il s'effondra sur le dos, je me suis masturbé pour jouir sur son torse, que je me suis empressé d'essuyer. Je me suis retourné pour l'embraser.
— Je ne me comprends pas de ce qui viens de se passer.
— Rien à comprendre, tu as pas aimé !
— Oui, c'était super, j'ai jamais joui autant.
— C'est ce qui compte, tu ne penses pas ?
— Pour ma première pipe c'est extraordinaire, tu suces comme un dieu.
— Merci, toi aussi tu as bien fait ça.
— Jamais comme toi, es-tu gay ?
— Non, je suis bi, mais je te voulais depuis si longtemps.
— Prenons une bière, pour relaxer un peu.
— Ne t'en fais surtout pas, cela restera notre secret et en plus tu bandes encore, cela veut dire que la fin de semaine va être chaude, tu ne penses pas ?
— Peut-être, tu vas me sucer encore !
— Autant que tu voudras et même plus, qui sait ?
— Je vais peut-être profiter de toi.
— Comme tu voudras et nous resterons à poil toute la fin de semaine.
— Comme tu voudras.
Sans rien lui dire, je me suis promis et je vais le faire, je le veux dans mon cul et lui aura la mienne en lui. Sous hypnose si nécessaire. Vu que cela a bien fonctionné à date, pourquoi ne pas en profiter au maximum ? J'avais toute la fin de semaine pour y arriver, victoire, il était redevenu sous mon contrôle.
Nous avons lunché et regardé un film et durant le film il se colla sur moi et petit baiser de langue à langue et un bon 69, que j'ai avalé et retenu sa tête pour lui faire goûter à mon sperme, il me regarda surpris, sans rien dire. Il cracha le tout.
Peu avant minuit, nous sommes allés nous coucher et aussitôt il prit ma tête sur sa queue à sucer profondément.
— Vas-y Robert, ma queue est toute à toi, mange-moi les couilles, suce-moi mon cochon.
Il se lamentait, me disant de la prendre à fond, il me la rentrait dans la gorge, me traitant de tous les noms, il était en extase de se faire sucer, "je t'aime", je ne l'avais vu autant pervers que ça, "vas-y prends, bois mon jus mon cochon, tu l'aimes, OUIIIIIIIIIIII", il avala tout et se vida pour la troisième fois ce soir. Il se retourna et s'endormit, je ne pouvais pas et surtout je ne voulais pas en profiter au maximum et pourquoi pas me servir de mon pouvoir sous hypnose ? Il était là à poil, son beau petit cul que j'ai graissé pour lui planter ma queue à fond, il réagit en gémissant, pendant que je lui remplissais les entrailles.
— Noir sur noir.
Et il oublie tout, je lui redis aussitôt victoire.
— Tu m'entends Alain !
— Oui Maître.
— Regarde juste à côté de toi, ton ami Robert dort et il t'offre son petit cul pour ta belle gosse queue. Tu vas faire tout ce que je te dis en subconscient.
Alain me souleva et glissa deux oreillers sous mon ventre, mettant bien mon orifice à sa vue, il se mit à me lécher la rosette et y entrant sa langue puis décalottant son gros gland, il le mit sur ma rosette et glissa sa queue d'un coup dans mon corps, gémissant fortement, il entreprit entrée et sortie de mon cul, me défonçant virilement comme si c'était sa première fois qu'il baisait, se lamentant :
— C'EST BON TON PETIT CUL, TON CUL EST À MOI, JE T'ADORE.
Puis il lâcha sa décharge de sperme en moi.
— T'ES LA MEILLEURE BAISE QUE JE N'AIE JAMAIS EUE, ROBERT.
Moi, toujours passif et conscient de sa baise, j'étais fier et même très fier de mon exploit. Nous nous sommes recouchés, je me suis mis sur le côté dos à lui...
— Tu as encore le goût de le défoncer, ta queue toujours en érection, retourne son petit cul en chaleur. Plante ta queue dans son petit cul.
Ce qu'il fit, replantant sa queue dans ma rosette bien à fond, dans un bon mouvement viril et même violent.
— PRENDS-LÀ MON BEAU, TU L'AIMES MA QUEUE, ELLE EST À TOI, OUIIIIIIIII.
— Blanc sur blanc...
Tu vas te réveiller tout en sueur et tu vas constater que ta queue est bien à fond dans l'intimité de ton meilleur ami qui dort, que ton sperme coule de son petit cul et sur ta queue, que tu as dépucelé et violé ton meilleur ami et que tu l'encules et surtout tu vas te souvenir de tout, de TOUT ce que tu viens de faire !!!
[A SUIVRE]

Par Jean Marc